CAN Gab2017: Vincent Aboubakar propulse le cameroun sur le toit de l’Afrique

La 31e édition de la phase finale de la coupe d’Afrique des nations a rendu sa copie, ce dimanche 05 février 2017, en présence du président de la république Ali Mbongo, le président de la Caf Issa Hayatou, le président de la FIFA Infantino et un bon parterre d’invités parmi lesquels Samuel Eto’o, au menu Cameroun-Egypte.

Un destin croisé avec équipe d’Egypte en course pour le 8e sacre, tandis que le Cameroun entend inscrire une 5e étoile sur son maillot. En terme de confrontation direct les deux équipes se sont croisée 8 fois à une phase finale de coupe d’Afrique, les pronostiques vont en faveur de des Pharaons qui l’ont emporté 4 fois, un match nul et 3 victoire pour le Cameroun. Après une cérémonie de clôture riche en couleur et illuminé par des feux d’artifices, bien accompagnée par des artistes Africaines Josey, Charlotte Dipanda, Pamela Badjogo, Rokia Traore et Coumba Gawlo.

Le quick of de la finale a été donné à 20h par l’arbitre Zambien Janny Sikazwe, pas de rund d’observation entre Pharaons et Lions Indomptables, dès la première minute, Amr Warda se pointe devant le portier Ondoa qui aura le dernier mot, deux philosophies de jeu s’opposant entre Hector Cuper et Hogo Broos. Après cette première occasion Egyptienne, le match reprend son cours normal, 22e minute contre toute attente, dans une action collective, Mohamed Elneny du coin fermé bat le portier Ondoa pour le 1-0 en faveur de l’Egypte. Le Cameroun reprend à son compte, déroule, accélère mais en manquant à chaque fois le geste qu’il faut, 31e minute Adolphe Teikeu sort sur blessure et laisse sa place à Nicolas nkoulou, qui rentre directement dans le match malgré les efforts, la mi temps intervient sur le score 1-0 en faveur des Pharaons.

La deuxième mi temps reprend comme la première, Hugo Broos fait entrer Aboubakar à la place de Robert Ndip Tambe, le Cameroun maintient la pression dans le camps Egyptien, les coéquipiers de Elhadary tiennent le coup, le premier coup franc de la  seconde manche intervient à la 50e minute, le retrait de Bassogog ne trouve personne dans la surface, s’en suivra un corner qui n’apportera rien. Les Egyptiens abandonnent le jeu au Camerounais, qui n’en sauront malheureusement pas en profiter.  56e minute Mohamed Ghaly des 40m essaye une percée, rattrapé par Oyongo, derrière Mougang Bassogo prend sur 50m résiste à la charge de la défense Egyptienne et occasionne le corner, qui sera transformé par Nicolas Nkoulou à la 58e minute pour le 1-1. Le stade se réveil, le spectacle commence, les 10 joueurs de champs Egyptiens reculent dans leur camps pour procéder en contre, 67e le Cameroun hérite d’un corner qui passe à coté, Vincent Aboubakar dans un triple passement de jambe met la défense en difficulté, le match s’anime, le public pousse c’est le moment ou Elhadary choisi pour temporiser le jeu devant 38216 spectateurs venu vivre la fête du football Africain.

86e minute d’une action personnelle Vincent Aboubakar se joue de la défense et inscrit le deuxième but Camerounais pour le 2-1, malgré quelques efforts le score restera inchangé, 90+4 Mandjeck entre à la place de Jacques Zoua, le Cameroun succède à la Cote d’Ivoire.

share on: