Éliminatoires CAN 2022: la France privé Conceicao de 05 joueurs !

Pour le Prochain regroupement des Lions Indomptables du Cameroun en vue des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2022, ces internationaux ne seront pas de l’expédition malgré qu’ils ont été convoqué.

Il s’agit notamment de Harold MOUKOUDI, Ivan NEYOU, ( AS Saint Etienne), de Jean Charles CASTELLETO ( FC Nantes), Karl TOKO EKAMBI (Olympique Lyonnais), Stéphane BAHOKEN (Angers), des joueurs évoluant dans le Championnat de France de Ligue 1. Alors qu’ils ont tous été appelé par le Sélectionneur Camerounais pour prendre part aux deux prochaines rencontres que va disputer le Cameroun les 26 et 30 Mars prochain, ces derniers sauf revirement de situation suivront ces matches à la télévision. Et pour cause, ils ne pourront pas être libérés par leurs clubs respectifs pour cause de la pandémie de Covid 19 qui sévit en ce moment. Cette décision prise à l’unanimité par les clubs de Ligue 1 et Ligue 2 se justifient par le protocole retour imposé aux voyageurs qui vont se rendre hors de l’Union Européenne, lesquels devront respecter un isolement de 7 jours à leur retour de voyage. La trêve étant prévue pour la fin du mois de Mars, celle ci priverait alors ces clubs de plusieurs de leurs cadres pour au moins un match de championnat, le risque étant de perdre 3 points qui peuvent s’avérer très précieux pour la suite de la saison. Il est donc question pour le sélectionneur national Toni Concecao de commencer à envisager un plan de jeu sans ces pensionnaires de Ligue 1, mais aussi certainement sans ceux évoluant en Europe, puisque les conditions de voyage sont sensiblement les mêmes pour cet espace. De plus, la FIFA a levé les suspensions à l’endroit des clubs qui refuseraient de libérer leurs joueurs en cette période précise de maladie à Coronavirus. Et la liste du portugais pour les deux sorties du Cameroun contre le Cap-Vert et le Rwanda compte outre les cinq sus évoqué, onze internationaux qui sont salariés des clubs de la zone concernée. Reste maintenant à espérer que cette décision ne soit pas prise par le reste des pays européens auquel cas il faudra concocter une sélection nationale composée des joueurs évoluant en Afrique, en Asie et Amérique pour les 5e et 6e journées des éliminatoires de la prochaine CAN.

Par Éric Billong

share on: