Guinness Super League Acte2 : Brenda Tabe sur un nuage!

Auteure d’un triplé ce 2 mai, la sociétaire d’Awa Fc se rapproche des statistiques de son homologue de Louves Minproff.

Par Hélène Ewolo

Sur la pelouse du stade militaire de Ngoa-ekele à Yaoundé, Brenda Tabe reçoit ce 2 mai un ballon et un chèque de 50000Fcfa des mains de Gabriel Zabo, coach des Lionnes Indomptables, comme women Guinnessico. Des récompenses visant à valoriser les efforts fournis par la footballeuse. En effet, sociétaire d’Awa Football Filles, Brenda Tabe a marqué trois buts au cours du duel face à Eclair de Sa’a, ce dernier a d’ailleurs triomphé de son homologue 3 buts à 1. Brenda Tabe quant à elle est désignée femme du match. _ »Les filles de Francis Koloko n’ont pas tenu, parce que nous avons mis beaucoup de rythme. C’est vrai qu’Eclair est une bonne équipe, sinon ses filles ont l’habitude de jouer sur les longs ballons, sachant qu’elles n’avaient pas la capacité de réagir rapidement. Nous avons donc opté de mettre beaucoup de rythme sur la récupération et les finitions »_ a expliqué le coach d’Awa, Hassan Balla.

En outre, Brenda Tabe, auteure d’un triplé ce 2 mai se rapproche des statistiques d’Alice Flore Kameni, la pépite de Louves Minproff. Par ailleurs, en lice pour le titre de meilleure buteuse du tournoi ce grâce à 7 buts inscrits le 30 avril 2022, jour du match Louves Minproff vs Renaissance Athlétique. Ce 2 mai 2022, Brenda Tabe totalise 5 buts et se rapproche dorénavant du record d’Alice Flore Kameni. L’attaquante devient ainsi la troisième footballeuse distinguée « femme du match » et la deuxième joueuse d’Awa Football Filles quelques semaines après la désignation de Georgette Ngo Boum. Toutefois, bon nombre d’acteurs (journalistes et spectateurs) restent sur leur soif relative la publication des modalités de la désignation de « femme de match ». Ce d’autant plus que le jury ou le comité d’organisation n’a pas encore rendu public les différents critères pouvant justifier le choix d’une joueuse pour cette distinction au détriment de ses coéquipières.

share on: