Litiges : Le Pacha et Nganbou Fongang règlent à l’amiable !

Le président du conseil d’administration d’El Pacha Me Zomissi Ngapdoh Gautier,  les représentants du Synafoc et le joueur se sont retrouvés en fin de journée,  pour vider le contentieux qui opposait le joueur Nganbou Fongang Michel  Brice à son ancien club Aigle Royal de la Menoua.

Les faits remontent à la saison sportive 2017, alors que le joueur s’est engagé pour deux saisons avec le club, ce dernier va terminer la saison avec les aérés de salaires et surtout du reste de sa prime de signature impayée.

Dès lors, étant membre du Synafoc, ce dernier va se rapprocher de la maison des footballeurs pour réclamer ses droits, ainsi la Fecafoot via la chambre nationale de résolutions des litiges va condamner Aigle Royal de la Menoua en 2018 de payer 3500000 FCFA à ce dernier. Sans suite après un bon moment, le joueur à travers le synafoc a saisi la commission d’homologation et  de discipline de la Fecafoot, qui a confirmée la décision de 2018,  en demandant de payer en plus du montant  200000 FCFA pour non respect de la décision et le club est relégué en deuxième division, l’Aigle va introduire un recours, mais les parties vont décider se rapprocher et régler sur un montant convenu, Nganbou Fongang va dès lors désister de toutes les poursuites en cours.

Deux choses se dégagent de l’acte posé ce soir,

1- le sens de l’anticipation du nouveau  bureau, qui a pris sur lui d’arranger à l’amiable avec Nganbou Fongang Michel, de peur d’exposer le club à une délégation, ce que les autres n’ont pas pû faire en trois où quatre ans.
2- la collaboration entre le club, le joueur, le synafoc et la fédération camerounaise de football, qui sont des partenaires, contrairement aux idées véhiculées dans l’opinion publique.

l’Aigle évite par l’occasion une rélégation, le bureau en place privilegie les résultats sur le terrain, de quoi anticiper sur le passif du club, aux fins de préserver l’image de marque d’El Pacha.

share on: