Njié, le contre-pied parfait à Finke

Après avoir délivré une merveille de passe décisive à Alexandre Lacazette lors de la journée précédente de la Ligue 1 française, Clinton Njié a encore été l’un des homes forts de l’Olympique lyonnais (OL) dimanche 19 avril 2015, en clôture de la 33ème journée du championnat dans le derby-choc entre l’OL et l’AS Sainte-Etienne (ASSE). Le prodige camerounais de 21 ans a ouvert le score à la 24ème minute d’une frappe imparable au premier poteau. Tout au long de la partie, l’ancien pensionnaire de l’Ecole de football des Brasseries du Cameroun a rendu une copie propre, recevant une chaleureuse ovation du public de Gerland à sa sortie à la 87è quand il a été remplacé par Ghezzal.
Et le quotidien spécialisé L’Equipe de se demander, le lendemain, s’il peut encore y avoir débat sur la présence de Clinton Njié dans le onze de l’OL.
Avec plus de virulence, ce débat a refait surface dans la presse et l’opinion publique camerounaise, au regard des dernières performances de Njié. Que veut donc le sélectionneur Volker Finke, qui depuis la dernière Can en Guinée équatoriale a décidé de laisser désormais Clinton Njié sur le banc, où il n y a pas encore son équivalant?
share on: