UEFA : LE FOOTBALL EUROPÉEN EN GUERRE!

Suite à l’annonce très prochainement d’une Super Ligue fermée par 12 des Clubs les plus puissants d’Europe, l’UEFA, la FIFA en collaboration avec les ligues Nationales font front commun pour bloquer ledit projet.

Tard dans la nuit d’hier dimanche, Chelsea, Arsenal, Manchester United, Manchester City et Liverpool en Angleterre, le Réal Madrid, le FC Barcelone, l’Atletico Madrid en Espagne, la Juventus Turin, le Milan AC et l’Inter Milan en Italie ont annoncé la création d’une nouvelle compétition baptisée « SUPER LIGUE », compétition qui se jouera chaque année entre 20 clubs et au même timing que la Ligue des Champions.
C’est un véritable seïsme sans précédent qui s’annonce entre les dirigeants des 12 clubs cités plus haut, promoteurs de la Super Ligue et ceux des instances du football européen et mondial, puisque cette nouvelle compétition viendrait concurrencer la C1, compétition phare de l’UEFA avec risque de la reléguer au second plan voire même de la faire disparaitre.

D’ABORD À CAUSE DE SON FONCTIONNEMENT
La Super Ligue selon ses créateurs, se jouerait sur une saison régulière et au milieu de la semaine ( chaque année). Elle regroupera 20 clubs ( les plus grands), 15 d’entre eux étant qualifiés d’office, tandis que les 5 autres seront déterminés sur la base de leurs performances de la saison précédente. Un système qui laisse penser que la ligue des Champions actuelle ne restera réservée qu’aux clubs de niveau moyen.

ENSUITE À CAUSE DE SES RETOMBÉES ÉCONOMIQUES
La Super Ligue, va en cas d’approbation générer des revenus financières bien plus importante que toute autre compétition européenne. Soit 3,5 millards d’euros ( soit environ 20milliards de Franc CFA) contre 3,2 milliards d’euros ( soit environ 19 millards de Franc CFA) obtenu par l’UEFA sur l’ensemble de ses compétitions Ligue des Champions, Europa League, et Super Coupe d’Europe.

Face à tout cela et dans le souci de préserver sa chère compétition reine, l’UEFA a marquée son opposition dans un communiqué co-signé par plusieurs championnats nationaux prévoyant des sanctions pour les clubs dissidents lesquels iraient jusqu’à les exclure des compétitions nationales et internationales, mais aussi à l’endroit des joueurs qui se verraient alors retirer le droit d’avoir une carrière internationale.

La FIFA a également signifiée son désaccord face à ce projet de Ligue fermée. Des cris de nombreux supporters de clubs notamment en Angleterre se font ressentir dépuis ce matin pour protester contre cette nouvelle compétition. Des hommes politiques également à l’instar du Président français Emmanuel Macron ont fustigé l’idée.
Mais les dirigeants desdits clubs déterminer à aller au bout de leur initiative n’entendent pas faire machine arrière. Son président fondateur patron du Real Madrid Florentino Perez pense venir en aide à ce sport à travers ce projet.

Des mésententes entre l’UEFA, FIFA, fédération nationales d’une part et les dirigeants des 12 clubs d’autres part risquent de tourner à une bataille juridique sans précédent dans les prochains jours.

Par Éric Billong

share on: